Alarmes anti-intrusion

L’alarme anti-intrusion peut équiper toutes les habitations que ce soit des maisons ou des appartements, et elle est presque indispensable dans les entreprises.

Comme son nom l’indique, elle existe pour nous prévenir et ainsi réagir à une intrusion.

C’est donc un moyen de se protéger du vol ou du vandalisme lorsque vous êtes absent de votre domicile ou pendant que vous dormez.

C’est à l’heure actuelle le meilleur équipement pour faire fuir un malfrat qui voudrait s’introduire chez vous, ou dans votre compagnie.

alarme anti combriolage

Équipement d’une alarme anti-intrusion

Ce type d’alarme peu être sans fil ou filaire.

Les alarmes filaires sont plus sécurisées et parfaites pour des maisons en cours de construction, en revanche une alarme sans fil est plus discrète et ne gâchera pas l’esthétique de la décoration d’intérieur d’une maison déjà bâtie.

En règle générale, une alarme anti-intrusion est composé des éléments suivants :

  • Des détecteurs qui se présentent sous deux formes différentes. On trouve d’abord les capteurs de mouvement qui vont repérer un passage ou un déplacement, et il y a les détecteurs d’ouverture qui se déclenchent lorsqu’une porte ou une fenêtre est ouverte.
  • Une centrale d’alarme qui reçoit les signaux des détecteurs et qui permet de paramétrer l’alarme, notamment pour ne pas qu’elle se déclenche dans le cas du passage d’un animal de compagnie.
  • Une sirène qui va donc hurler et dans la plupart des cas faire fuir l’intrus et prévenir le voisinage.
  • Un transmetteur GSM qui vous informe par téléphone que l’alarme vient d’être déclenchée.

Les différents capteurs

On trouve de nombreux capteurs pour détecter une intrusion. Il y a d’abord les périphériques extérieurs, qui préviennent la tentative d’intrusion. Il y a donc

  • Des détecteurs infrarouges actifs, qui signalent la coupure d’un faisceau infrarouge par intrus
  • La barrière hyperfréquence, qui détecte une perturbation que créé un intrus sur l’hyperfréquence
  • Les câbles enterrés qui vont détecter par pression ou magnétisme le passage d’un individu.

Viennent ensuite les détecteurs périmétriques, qui vont signaler la détérioration d’un accès. On trouve alors :

Les détecteurs d’ouverture traditionnels qui détectent donc l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre via un contact magnétique.

Si le contact est rompu, alors l’alarme se déclenche. Il y a plusieurs types de détecteurs d’ouverture pour différents niveaux de sécurité.

  • Les détecteurs de choc, qui vont réagir à une détérioration sur une paroi vitrée. Si un carreau est cassé, alors l’alarme se déclenche immédiatement.
  • Les détecteurs rideau qui vont capter la présence d’un individu grâce à un faisceau de détection.
  • Les détecteurs sismiques qui protègent un lieu contre les tentatives d’intrusion par percement d’un mur.

Enfin, les détecteurs volumétriques peuvent être à infrarouge passif et détecter une chaleur, à ultrason détectant les mouvements d’air ou bien à hyperfréquence détectant les changements de fréquence provoqués par un corps étranger.

Fonctionnement de l’alarme anti-intrusion

Le système est finalement très simple. Les détecteurs de mouvements sont placés dans des pièces où personne ne se déplace la nuit ou pendant votre absence.

Les détecteurs d’ouverture protègent quant à eux les portes et les fenêtres.

Lorsqu’un mouvement ou une ouverture est détecté par l’alarme, alors la sirène se met à sonner.

Dans l’immense majorité des cas, le son puissant d’une alarme fait peur aux cambrioleurs et ils fuient quittant ainsi votre domicile ou votre lieu de travail.

Ce sont les pièces et les ouvertures qui donnent sur l’extérieur qui doivent être équipées en priorité.

Il s’agit des premiers lieux qui seront visités par les cambrioleurs, et il est primordial que l’alarme se déclenche dés le début de l’intrusion.

Dans une zone avec une densité de voisins importante, la sirène les préviendra et ils pourront appeler la police.

Il faut généralement prévenir ses voisins au moment de l’installation de l’alarme et leur demander de joindre les forces de l’ordre lorsque la sirène se met à hurler. Vous en ferez autant pour eux s’ils viennent à s’équiper d’un système d’alarme.

Dans un coin plus reculé, sans voisinage, alors le transmetteur GSM devient indispensable.

En effet, le cambrioleur aura sûrement choisi votre maison pour son éloignement, et il sait que malgré l’alarme il a le temps de vous dévaliser.

Vous devez donc pouvoir joindre la police rapidement, et seul le transmetteur GSM vous le permettra.

Le coût d’une alarme anti-intrusion

Le prix d’une alarme de ce type est forcément très variable en fonction de la superficie qu’il est nécessaire d’équiper, et également des fonctionnalités ainsi que les technologies que l’on décide d’installer. Plus le lieu est grand, plus il y a de portes et de fenêtres, et plus il faudra de détecteurs.

La note finale augmentera donc en conséquence.

Il faut également prendre en compte que plus une alarme est peu coûteuse, plus elle sera susceptible de se déclencher pour rien.

C’est pourquoi les systèmes d’alarme les plus performants sont munis d’une double technologie.

Il y a par exemple de l’infrarouge et de l’hyperfréquence, ou bien de l’ultrason et de l’infrarouge.

Ainsi, si l’alarme se déclenche, c’est qu’il y a réellement une bonne raison.