Alarmes anti-gaz

Les systèmes d’alarme les plus courants sont les alarmes anti-intrusion et les alarmes incendie.

Pourtant l’alarme de détection de gaz à un rôle réellement important et elle peut justement prévenir un incendie ou une explosion.

Certains cambrioleurs utilisent également le gaz pour endormir leurs victimes, l’alarme anti-gaz vous préviendra avant de somnoler.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’alarme.

alarme gaz efficace gaz de ville

Fonctionnement d’une alarme à gaz

Il s’agit en réalité de capteurs ajoutés à un système d’alarme traditionnel et donc relié à une centrale d’alarme ou à un boîtier central.

Ce capteur détecte le taux anormal de certains gaz dans l’air ambiant et transmettent l’information au boîtier central.

Les détecteurs peuvent être réglés pour affiner leur sensibilité à certains gaz plus qu’à d’autres ou bien ils effectueront plusieurs analyses de différents gaz.

Les deux détecteurs de gaz classique, détectent les gaz de ville que sont le butane et le propane.

Il peut également déceler des traces de méthane qui est plus léger et monte rapidement vers le haut.

D’autres capteurs plus précis pourront réagir à la présence de gaz bien particuliers, ils seront notamment utilisés dans des sociétés où certains gaz pourraient s’échapper de cuves ou de réservoirs.

Où installer une alarme à gaz ?

On installe des détecteurs d’alarme gaz pour les mêmes raisons et de la même façon que les détecteurs de fumée pour l’alarme incendie.

Certains pour le méthane sont installés au plafond et d’autre pour le butane et le propane doivent être installés au sol. Selon le type de gaz à identifier, l’installateur décidera des emplacements idéals pour les détecteurs.

On peut les placer dans toutes les pièces d’une maison. Bien sûr dans la cuisine, où le risque d’accidents liés au gaz est le plus important.

Il est possible d’oublier d’éteindre un four ou une plaque de cuisson, alors le détecteur finira par vous le signaler.

Dans le salon où la salle à manger, des pièces où l’on passe beaucoup de temps, il est primordial de savoir rapidement si on est en train de s’asphyxier sans même s’en rendre compte, où s’il y a un risque d’explosion.

Dans une chambre, même s’il y a peu de risque d’accidents domestiques personnels, il est possible que vous soyez victimes d’un gaz anesthésiant administré par des cambrioleurs qui ne souhaitent pas que vous vous réveilliez lorsqu’ils dévaliseront votre domicile.

L’alarme vous prévient alors avant que vous soyez complètement endormis et elle peut même sonner assez fort pour faire fuir les malfrats.

Enfin, certains capteurs vont détecter le monoxyde de carbone lorsqu’il est en trop grande quantité dans une pièce. Les détecteurs sont alors placés à proximité d’une cheminée, d’un chauffage d’appoint ou encore d’une chaudière à gaz.

Parfait pour compléter une alarme incendie

Réagir rapidement en cas d’incendie c’est bien, mais réagir avant l’incendie, c’est encore beaucoup mieux.

L’alarme gaz est une alarme rapide, c’est-à-dire qu’elle nous prévient avant un réel problème. Elle détecte notamment une fuite de gaz, et nous permet de prévenir une explosion avant qu’elle se produise.

En réagissant rapidement dans le cas d’une forte propension dans la pièce d’un gaz inflammable, alors on anticipe efficacement certains incendies qu’une alarme incendie n’aurait détecté qu’après l’apparition des premières flammes.

Si on détecte la fumée et qu’on détecte aussi les gaz, alors la prévention est réalisée à plusieurs niveaux de l’évolution d’un incendie.

On va donc pouvoir réagir rapidement, que ce soit pour régler le problème nous-même, ou pour joindre les pompiers ou les secours concernés.

Le prix d’un alarme anti-gaz

Un simple détecteur pour les gaz de ville coûte entre 20 et 130€. La fiabilité de ce genre d’appareil n’est pas vraiment exceptionnelle, et il faudra parfois de grande quantité de gaz avant que l’alarme ne se déclenche.

Des systèmes plus poussés technologiquement détectent la LIE, qui est la Limite Inférieure d’Explosivité de plusieurs gaz.

Cette limite est un seuil au-dessus duquel il y a un réel danger pour l’homme. Il peut s’agir d’un risque d’asphyxie, mais surtout d’explosion.

Ce type de système est bien plus cher, et il faudra compter entre 200 et 700€. Bien sûr, plus la surface à équiper sera importante et plus le prix de votre alarme anti-gaz sera élevé.